L’éloge de la fuite

par Olivier

 » Se révolter, c’est courir à sa perte, car la révolte, si elle se réalise en groupe, retrouve aussitôt une échelle hiérarchique de soumission à l’intérieur du groupe, et la révolte, seule, aboutit rapidement à la soumission du révolté… Il ne reste plus que la fuite. « 

Vivre vite

par Vincent

Un magnifique roman sur la mort prématurée de l’être aimé. Un hommage à cet homme dont elle retrace le portrait et les derniers jours afin de comprendre l’enchainement qui a conduit à l’inéluctable.

Grande soeur

par Jimmy

Sa demi-soeur contacte le privé Varg Veum pour qu’il l’aide à retrouver sa filleule de dix-neuf ans, disparue deux semaines plus tôt sans laisser de traces. Crimes impunis et secrets de famille nourrissent cette enquête…

Un bon indien est un indien mort

par Malo

Ils étaient 4 copains indiens Blakfeet qui sont partis à la chasse au Caribou, et voila qu’on démarre sur un roman assez classique qui part en vrille dans un bain de sang digne d’un Stephen King de la grande époque !

Les contemplées

par Malo

Lors d’une manifestation à Tunis, une jeune française est arrêtée et enfermée dans une prison pour femmes. Elle n’a qu’un seul livre pour s’évader, des poèmes de Victor Hugo, et 8 co-détenues avec qui échanger.

La nuit des pères

par Nadia

Une histoire familiale qui se noue et se dénoue, un drame ancien et des silences qui pèsent sur tous les membres de la famille…

Le chien andalou

par Olivier

Avant d’être le cinéaste, Luis Buñuel a été poète. Un chef de l’univers surréaliste, insolent et libertaire.

La leçon du mal

par Nadia

Un huis-clos dans un lycée japonais, avec comme héros, un professeur charismatique derrière lequel se cache un monstre psychopathe. Un véritable page turner.